Rencontre avec Steve VILLA-MASSONE

IMG_20171009_084752

 

Aujourd’hui, lundi 09 octobre, nous, les 6°5, 6°6, 6°7, avons eu la chance de rencontrer le grand auteur-compositeur Steve VILLA-MASSONE !

Le célèbre musicien niçois nous a fait l’honneur de sa venue et de rester avec nous toute la journée.

En guise de première partie, nous nous sommes pris pour des journalistes, on l’a interviewé, on lui a posé de nombreuses questions : c’est un jeune homme qui a beaucoup voyagé, qui a composé de multiples morceaux, qui a une démarche très intéressante de « street pianist ».

Un piano dans la rue, c’est génial, surtout quand il s’agit de musique classique qu’on imagine toujours jouée par de vieux messieurs asociaux.

Voir ce jeune jouer de la musique classique, être si passionné, c’était très intéressant.

Ensuite, à l’aide des consignes déjà énoncées auparavant, nous avons déclamé nos quatre poèmes tandis que Steve improvisait. Il fallait donc parler assez fort, créer une atmosphère, susciter des émotions puisque Steve s’adaptait à ce que nous récitions. La déclamation, c’était chouette même si on a rencontré quelques petits problèmes de mémoire (le stress).

Mais certains s’en sont super bien sortis, comme Younes, Mehdi, Kynaï et Kynan. Le grande classe !

Nous avons aussi mimé ce que la musique nous évoquait au fil du poème. Le langage du corps, c’est important. Sergey et François ont mimé le dormeur du val, par exemple, et c’était très joli. Louis a également été super et toujours enthousiaste (même si on n’écoutait pas ses fameux PNL) !

La poésie, c’est aussi de la musique, celle des mots, celle du rythme et tant d’autres choses…

Puis Steve nous a permis d’essayer de jouer ; il faisait la main gauche, nous la droite.

Ensuite, nous avons inventé une histoire sur des compositions créées par Steve. Une histoire en rapport avec ce qu’il jouait, les émotions qu’il créait.

On a du lire nos histoires aux autres, on a pu voir que nous imaginions tous quelque chose de différent mais que les émotions étaient à peu près les mêmes. L’histoire d’Angélina n’était pas celle de Houdhayfa, par exemple.

A propos d’émotion, il a fallu les retranscrire, avec toujours comme arrière fond les œuvres de Steve. Pas facile de mettre un nom sur ce que l’on ressent…

L’un de nous a même dansé, en improvisation totale, tellement il n’en pouvait plus de rester immobile sur ce morceau si joyeux : bravo Danilson ! La danse du Tricot, encore ! (applaudissements!).

Christ a également su faire preuve de beaucoup d’imagination, de minutie et de vivacité : au top, Christ, tu portes bien ton prénom !

Nous avons du essayer de définir la musique avec des mots, ce qu’elle était pour nous, ce qui nous plaisait dans la musique (un vrai casse-tête), ce qui nous déplaisait.

Steve nous a appris que la musique était corrélée à la Science, qu’il y avait des harmonies, des accords qui allaient fonctionner. Les Mathématiques sont partout ! La musique est une science.

Nous avons aussi pu « rencontrer » Frédéric Chopin, Ludwig Van Beethoven… en passant par le célèbre générique des Simpsons, la musique de l’Exorciste, celle de Halloween… L’angoisse…

Enfin, nous avons donné notre avis sur la journée, donné une réponse argumentée sur ce que nous avions aimé, ce que nous n’avions pas aimé (rien), sur ce que nous allions retenir…

Alors un immense MERCI à Steve, à notre Principal Monsieur Raguz et à notre Principale Adjointe Madame Bourlon sans qui rien n’aurait été possible, à Monsieur Lacroix pour son soutien et sa présence, à Monsieur Martin pour son intérêt et à Madame Chargui pour sa gentillesse. Merci également à tous les personnels de l’établissement, à notre professeur Madame Chand et mille excuses si nous vous avons parfois dérangés au cours de la journée.

Merci d’avoir lu notre article et belle journée à vous,

LES 6°5, 6°6 et 6°7.

Atelier d’écriture Mme WALL MAI-Juin 2017

Sortie Vallée des Merveilles

Le collège Louis Nucéra au pays des merveilles

Il était une fois, 23 jeunes collégiens en classe de 5ème s’en allaient dans l’arrière-pays niçois à la conquête des gravures rupestres de la vallée des merveilles. Ils étaient accompagnés par 3 de leurs enseignants : Mme Usseil (anglais), M. Ségura (Histoire-Géo) et M. Cadière (EPS).

La première étape du voyage s’est faite au musée des merveilles de Tende, un bon moyen pour nos élèves de mieux comprendre ce qui les attendaient…

Après une visite très instructive et chargée d’histoire, le cap fut mis sur Casterino, lieu où le bitume laisse la place aux sentiers…

Après un bon pic nic au bord d’une rivière et la rencontre de nos guides Camille, Luc et leurs 2 adorables ânes porteurs, c’est parti pour une première randonnée pour rejoindre l’aire de bivouac….

Après une longue montée sur un vieux chemin militaire, nous voilà arrivés au bivouac de Fontanalba.

Nous voilà partis pour 24h en semi – autonomie.

Ici, adieu le confort, la nature reprend ses droits ! Pas d’eau courante, pas d’électricité !

Les berges de la jolie rivière feront office de toilettes naturelles, un bon feu nous réchauffera et nous éclairera, que demander de plus ?!

Après un montage des tentes plutôt chaotique, il est temps pour notre guide Luc de nous initier au feu (naturel, sans briquet et sans allumettes).

Et la lumière fut!

Après un atelier fusain sur pierre, en mémoire de nos ancêtres les plus anciens, nos guides revêtirent leurs habits de cuisiniers pour nos concocter un délicieux « riz à la kurde ». Le tout suivi de guimauves à la braise et de bananes/chocolat flambées…

Nos papilles s’en souviennent encore !

 

Après une courte nuit de repos très relatif (par 5°C, pas facile de dormir…), le jour se lève doucement…

Un bon petit déjeuner et c’est parti pour la longue randonnée pédagogique du jour !

Cette fois-ci, c’est Jessica qui nous guidera sur les sentiers abritant pas moins de 40 000 gravures rupestres.

  Quelques directives s’imposent à l’entrée du parc du Mercantour.

Et après deux bonnes heures de marche, s’offrent enfin à nous les fameuses gravures.

 

Dans le domaine des gravures rupestres, Jessica en connait un rayon ! Des gravures datant de 6000 ans !

Nous fûmes tous conquis !

 

Malheureusement, les meilleures choses ont toujours une fin, il est temps pour nous de redescendre vers la civilisation…

Après un bon pic nic au bord du lac vert, à base de tourte de poireau et de tome de vache et de brebis du coin, nous entamons notre descente vers Casterino.

Le « lac vert »: le temps pour nous de croiser quelques copines à cornes…

 

La marche fut longue, le retour en ville douloureux mais une chose est sûre, le pays des merveilles existe bien…

Résultats du championnat de France de futsal UNSS

Le Collège Louis NUCERA, champion de France de FUTSALL UNSS.

 

Une nouvelle fois les minimes du collège Louis Nucera se sont qualifiés pour les championnats de France de futsal. Pour y parvenir, les niçois ont d’abord été champion départemental en battant le collège Jules Romain, puis champion académique en battant un collège du  Muy, et enfin champion inter académique en battant un collège du  Pontet. Donc, direction Saint Dizier dans l’académie de Reims pour rencontrer les 16 meilleures équipes françaises.

Continuer la lecture de Résultats du championnat de France de futsal UNSS

Rencontre et atelier d’écriture

Le 9 Juin 2017

 

Rencontre avec deux écrivains à la MJC Agora
La culture au coeur des quartiers Est de Nice.
La Maison des Jeunes et de la Culture Agora Nice-Est a organisé des rencontres littéraires les 09 et 10 juin derniers dans ses locaux et en milieu scolaire. Les habitants des quartiers Est, jeunes et adultes ont pu échanger avec Guy-Alexandre SOUNDA, auteur d’un roman à l’écriture percutante « Confessions d’une sardine sans tête », et Moussa BA, auteur de « Vendredi 13 », un roman très révélateur sur le quartier des Liserons situé entre La Trinité et Bon Voyage.
Organisée afin de permettre aux deux auteurs de rencontrer le public, cette action s’est concrétisée en deux phases : Des ateliers de lecture et d’écriture à l’école Bon Voyage et au Collège Louis Nucera organisés le 09 juin suivis, le 10 juin par une rencontre-échanges avec les habitants du quartier au sein de la MJC.

Continuer la lecture de Rencontre et atelier d’écriture